Evénement

Retour sur Colosseum, tournoi Smash

Posted On March 19, 2017 at 9:19 am by / Comments Off on Retour sur Colosseum, tournoi Smash

[Texte de Jah Ridin’]

Jah Ridin’, notre joueur de Super Smash Bros Melee a participé à la première édition du « Colosseum », une nouvelle série de tournoi mensuelle bâloise très prometteuse.

Cone, Eriq et Scpetix, tous trois TO (Organisateur de tournoi) de cette nouvelle « monthly », avaient des objectifs précis en démarrant ce projet : Donner à la communauté Melee un événement régulier et de qualité. Ainsi que profiter de l’emplacement stratégique de Bâle pour amener les communautés voisines à franchir la frontière.

Et ça n’a pas manqué ! En à peine quelques jours, la limite des 32 joueurs a été atteintes. Il faut dire que les Suisses avaient faim de Melee, n’ayant pas eu de tournoi depuis novembre 2016 dans le pays. Mais il faut croire que nos compatriotes n’étaient pas les seuls à manquer leur jeu préféré. C’est ainsi que six Allemands, quatre Français, un Autrichien et un Hollandais se sont retrouvés au « Colosseum » pour s’affronter.

En plus de la variété de nationalités, les TO peuvent se vanter d’avoir un des tournoi des plus « corsé » de Suisse. En effet, aux côtés de Jah Ridin’ (CH, 22e EU), nous avions Prinz (DE, 47e EU), Jim Morrison (NL, 86e EU) et Yomi (DE, 100e EU) prétendant à une place sur le podium. Puis, à la porte du top 100 européen, Alain (CH), BlackZettix (DE), .Tero (DE) et Qual (FR) semblaient idéales pour combler les places restantes du Top 8.

Les TO n’ont pas manqué d’accueillir tout ce beau monde comme il se doit : Burgers fait maison et boissons vendus sur place, 12 setups pour 32 participants, un énorme projecteur en face du gradin lors des phases finales ainsi qu’un système de « ladder » pour les participants n’ayant pas passés les pools.
Tous les ingrédients réunis, le tournoi pouvait commencer.

Si la phase de pools s’est passée sans embûches pour la majorité des favoris du tournoi, un joueur a commencé en flèche en faisant certainement le plus gros upset du tournoi : MyTri, smasher fribourgeois qui a débuté la compétition Melee début 2015, a réussi à surprendre avec son Rondoudou « tricky », le Falco d’Alain, vétéran de la scène suisse et italienne depuis 2008, en s’imposant 2-1 contre le Tessinois.

Lors du début de l’arbre (top 16 à top 8), MyTri fait encore parlé de lui. En effet, lors du deuxième tour de Winner, il rencontre BlackZettix. On attendait du partenaire d’entraînement de Prinz une connaissance solide du matchup Rondoudou. Pourtant, Mytri arrache la première manche au Falco allemand, le forçant à changer pour Fox au deuxième jeu. Cela paye dans un premier temps, ce qui permet à BlackZettix d’égaliser. Mais notre jeune fribourgeois ne lâche rien et gagne le match décisif contre le pire matchup de son personnage. Lui assurant une place au top 6 grâce à ce deuxième upset.
Le reste du bracket respecte sagement le seeding, Jah Ridin’ ainsi que Prinz et Jim Morisson ne perdent pas une seule manche. Yomi bat Alain puis perd contre Jim Morrisson, ce qui laisse un combat fratricide à la porte du top 8 entre .Tero et Yomi où ce dernier l’emportera. Alain rattrape le début de son tournoi en atteignant le top 8 coté Loser en se défaisant de BlackZettix. Finalement, Coni (ZH) battant Kataqax (DE) et Qual battant Ilbis (AUT) se démènent pour une place au top 8 côté Loser.

Prinz et Jah Ridin's
Prinz et Jah Ridin’

Le top 8 commence par Jah Ridin’ contre Mytri. Si le Rondoudou main en a surpris plus d’un, les deux joueurs se connaissent bien et Jah Ridin’ l’emportera confortablement 3-0 avec toujours 2 stock d’écart. Concernant l’autre demi-finale Winner, Prinz affronte Jim Morrison. Rondoudou-Fox, un matchup que l’on a l’habitude de voir au plus haut niveau. Si le Fox hollandais réussit à prendre une manche, Prinz sait se faire respecter et gagne le set 3-1. Côté Loser, Yomi enchaîne les 3-0 contres nos deux jeunes Suisses Coni et MyTri. Alain continue sa Loser-run en battant Qual 3-1 mais se fera arrêter par Jim Morrison lors d’un set très serré (3-2) finissant à cinquième place. Entre Yomi et Jim Morrison, c’est l’hollandais qui remportera la demi-finale Loser 3-1 pour attendre sagement en Loser final le perdant de la très attendue Winner Finale entre Jah Ridin’ et Prinz.

Prinz et Jah Ridin’ se connaissent bien maintenant, les deux ont commencé la compétition à peu près au même moment. Prinz, d’origine de Lörrach (DE), à trente minutes de la frontière est un habitué des tournois suisses. Depuis 2013, Jah Ridin’ n’avait pas pu gagner un tournoi où l’allemand était présent jusqu’à leur dernière rencontre, à Super Smash Saga IV (Août 2016) où Prinz avait perdu contre Jah Ridin’ puis contre son partenaire d’entraînement Kellner (DE). Cependant, Prinz que l’on connaît avec ses nombreux secondaires, cette fois-ci, ne s’autorisa que son main même lors des pools. L’allemand voulant préparer au mieux sa petite boule rose pour la HF-LAN au mois d’avril. Cette fois-ci, c’est du sérieux. Ce qui donne encore plus envie à notre joueur de RodG de prouver que le vent a bel et bien tourné sur cette rivalité de longue date.

Si les matchups de floaty tel Luigi-Rondoudou ne sont traditionnellement pas les plus attrayants, le public était au rendez-vous autant du côté suisse qu’allemand (qui même en minorité, ont su donner de la voix pour rivaliser). Le set commence sur Battlefield, si Jah Ridin’ connaît bien les rest-setup de son adversaire, ce dernier reste intolérant et saisit la seule occasion de crouch-rest que Jah avait permis. Le premier match donne déjà la couleur : dernière stock chacun, les deux hommes sont au coude-à-coude. Puis s’enchaîne les counterpicks où chacun gagne ses manches. On se retrouve avec un score de 2-2 sur fontaine des rêves. Prinz ne lâche pas une seconde, il arrive à créer et maintenir un écart et clos le set 3-2 avec 2 stocks d’écart.
Juste le temps pour Jah Ridin’ de retrouver ses esprits après un set de floaty rigide et épuisant pour affronter un matchup complétement opposé au précédent avec le Fox de Jim Morrison. Les deux joueurs se sont rencontrés en tournoi uniquement à la HF-Lan Melee édition en mai 2015 où Jah l’avait emporté. Puis, plus récemment lors du tournoi en NetPlay organisé par Leffen où Jah avait encore gagné (3-0). Dès lors, Jah Ridin’ commence son set confiant… peut-être trop ?

En effet, le hollandais, en bon compétiteur qui soit, ne se laisse pas impressionné par des statistiques et cherche l’upset coûte que coûte. Dès la première manche, le Fox main va droit au but, il connaît les atouts du meilleur personnage du jeu et sait s’en servir: En utilisant sa supériorité en vitesse et en mobilité, il feinte et trouve ses ouvertures pour placer d’impardonnables shine spikes. Jim arrive à prendre le premier jeu à Jah Ridin’ sur Destination Finale pourtant connu comme étant le counterpick de Jah favorisant son punish game dévastateur à base de chaingrab. Malgré tout, Jah ne se laisse pas déstabiliser, il reprend Destination Finale et gagne la deuxième manche. Restant sur la même lancée, il gagne sur le counterpick de son adversaire. Cependant, Jim n’a pas dit son dernier mot et amène Jah au dernier jeu de cette finale de Loser Bracket. Sur Battlefield, les stocks tombent une à une, Jim vient de perdre son avant-dernière, Jah a encore sa deuxième vie, bien amochée. C’est dans cette tension de fin de set que Jah Ridin’ arrive enfin à trouver dans les DIs de son adversaire, un combo qui commence tout en bas, à bas pourcent, puis qui monte avec les pourcents sur la deuxième plateforme et encore, jusqu’à la troisième plateforme, pour finalement déposer, à la limite du haut de l’écran, un Nair avec une détente de 3 frames qui va faire voler le malheureux fox dans les étoiles. Le public acclame, Jim Morrison se plaint de son sort avec humour et notre Luigi européen s’éclipse pour se rafraîchir avant la Grande finale.
C’est le moment, les deux finalistes s’installent côte à côte devant le téléviseur. Vu le score de leur précédent set en WF, rien n’est encore joué d’avance. Mais la tâche est difficile, le joueur de Romandy Gaming doit remporter deux sets d’affilés pour reset le bracket et remporter le tournoi face à Prinz. Le set commence sur Battlefield, l’Allemand ne fait pas de cadeau, il prend la première manche avec deux stocks d’écart. Puis, malgré le counterpick de Jah Ridin’, Prinz reste solide et mène le score 2-0. La situation se complique. Les deux sets précédents très serrés auraient-ils épuisé toutes les ressources du Luigi main ? S’il faut se ressaisir, c’est maintenant ! Jah sauve l’honneur en prenant une manche sur Destination Finale, mais il lui reste deux manches à prendre sur Dreamland, le meilleur counterpick incontesté de Rondoudou. Le champion hélvétique surprend, en prenant son deuxième jeu en breakant Prinz. Ce dernier n’hésite pas, il retourne affronter son adversaire sur Dreamland. Encore une fois, les deux joueurs se retrouvent face à face avec leur dernière stock restante, Jah Ridin’ ne craque pas et saisit l’occasion pour porter le coup fatal au Pokémon. Le Neuchâtelois reset le bracket en remontant 3 à 2 son concurrent qui se permet de lâcher une injure dans sa langue maternelle.

Prinz semble déstabilisé en commençant ce deuxième set de Grande Finale. Il perd la première manche en se faisant 2 stocks et choisit de counterpick Fontaine des rêves ayant perdu foi en Dreamland. Après 4 manches perdues d’affilées, l’Allemand reprend contrôle du jeu en gagnant cette partie pour égaliser le score. Les deux finalistes en sont désormais à leur treizième match de ce tournoi. Chacun innove sur le moment pour continuer de surprendre son adversaire. Prinz saisit la manche suivante avec un rest out of shield provoquant un invisible ceiling glitch. Jah retourne sur Destination Finale et répond par deux Full hop Dair en lisant les sauts du Rondoudou pour amener Prinz au dernier jeu du tournoi. Le joueur de Lörrach donne alors une dernière chance à Dreamland. Ce dernier match démarre en trombe, Jah qui avait laissé plusieurs fois Prinz s’échapper de sa shield pressure en roulant, profite de la proximité avec le bord du terrain stoppant la roulade pour punir le Pokémon avec un Shoryuken. Mais il en faut plus pour faire abandonner Prinz. Le Rondoudou main garde la tête froide, reprenant l’avantage, ne laissant plus que la dernière vie au Luigi. Jah arrive péniblement à retirer l’avant-dernière stock de son adversaire en ayant accumulé un retard de 98%. Prinz ne se presse pas, il remarque qu’il reste moins de trois minutes au compteur et commence à camper les plateformes pour forcer Jah à approcher. Ce dernier lit correctement les esquives de la boule rose et oblige l’allemand à réviser sa stratégie. Jah entame alors une magnifique phase où il monte coups par coups les pourcents du Rondoudou tout en survivant à deux tentatives d’edgeguard. Prinz a subi 108% de dommage et Jah Ridin’ 150%. Les deux joueurs sont conscients que le prochain coup porté sera fatal l’un comme pour l’autre. Il débute alors, la résultante d’une journée entière de tournoi, de quinze manches entre les deux hommes. « Last match, last stock, last hit » comme dirait Fauster au micro. Les deux rivaux se tournent autours, les genoux tremblent, la tension monte. Finalement, en prenant soin de jamais mettre pied à terre, c’est Prinz qui obtiendra le Backair le plus important de la journée, défaisant Jah Ridin’ 3-2.

RodG Jah Ridin' / Prinz / Jim Morrison
RodG Jah Ridin’ / Prinz / Jim Morrison

Jah Ridin’ perd avec le sourire, satisfait de ne pas avoir lâché jusqu’à la fin. Prinz, aussi, peut se féliciter pour sa combativité. Ensuit la cérémonie des prix où les organisateurs remercient tous les joueurs présents et puis, au tour des joueurs d’applaudir le travail des organisateurs pour nous avoir fait vivre cette histoire.
Si vous souhaitez vous aussi vivre ces moments, au moment où vous lisez cet article, il reste peut-être encore des places pour « Colosseum II » le 2. avril (lien ci-dessous) ! Les organisateurs accueilleront cette fois-ci 48 joueurs et enregistrerons les matchs, promis !

Crédit de toutes le photos: Colosseum. Merci à eux pour l’organisation de ce tournoi.

Album photo: https://drive.google.com/drive/folders
Lien du Colosseum II: https://smash.gg/tournament/colosseum-basel-ii
Twitter Jah Ridin’: https://twitter.com/RodG_JahRidin