Interview

Une bonne soirée en prévision ? Underdogs

Posted On September 19, 2016 at 3:07 pm by / Comments Off on Une bonne soirée en prévision ? Underdogs

Ce soir, deux de nos excellents joueurs disputent leurs matchs pour tenter de s’imposer dans le traditionnel tournoi organisé par O’Gaming TV. Notre Funk national jouera son match contre le transatlantique Semper pour rejoindre Uzikoti en Topdogs, tandis que notre ami frontalier Denver jouera son némésis ShadoWn. Toutes les cartes sont dans leurs mains, ils ne leur restent plus qu’à piocher dans les bons builds ! Nos deux Starcraftiens nous offrent une magnifique interview, nous espérons voir leur niveau de jeu aussi élevé que leur répartie !

 

Partie 1 (Funk pose les questions)

 

Funk : « Salut Denver, tout d’abord, je voulais commencer par la question la plus évidente et que tout le monde se pose : en Underdogs, as-tu fait exprès de finir deuxième de ton groupe pour tomber en demi-finale contre ShadoWn et non pas contre l’autre Protoss, l’infiniment supérieur, puissant et charismatique Funk ? »

Denver : « Évidemment. À vrai dire je n’aime pas faire de la peine à mes coéquipiers, et puis comme je sais que FunK est un garçon sensible (Il a pleuré quand je lui avais offert une sucette à la Polylan), je ne pouvais pas me permettre de finir 1er pour le jouer. Cependant tu soulèves une chose importante, c’est qu’il a fait pareil de son côté en terminant 2ème, ce qui prouve une grande marque de respect envers moi. »

 

Funk : « ShadoWn est tout de même un gros morceau. Comment vois-tu tes chances de t’en débarrasser ? En tant qu’interviewer je me dois d’être neutre, mais je me demandais simplement : par rapport à la méta PvZ, penses-tu que la composition crée par l’infâme Snute, zergling-baneling- ravageur, imba, et qui ne requiert qu’un simple a-clic, te laisse la possibilité de perdre ou es-tu sûr de gagner ?

Denver : « Je pense que mes chances sont assez hautes, en tout cas plus que la dernière fois. Ayant déjà perdu maintes et maintes fois sur des arnaques de tout genre, je saurai affûter mes gammes contre les fourberies Protoss en m’entrainant contre un Protoss dénommé FunK, je vous le présenterai un autre jour. Il est vrai que la composition de Snute fait peur à voir, mais je préfère nettement plus le style de Guru, à base de F2 et « d’empallages », c’est bien plus palpitant à voir. J’ose espérer que ShadoWn sera prêt car ça va être Fun’k’à voir. »

 

Funk : « Après quelques recherches sur le dark web et auprès d’amis hackers hors-la-loi, j’ai découvert que tu t’appelais Clément Coste et que tu jouais au basket. Penses-tu qu’il y ait des liens à tirer entre ces deux pratiques ? Par exemple le sport aide-t-il à ta concentration sur Starcraft, ou Starcraft favorise-t-il ta vision stratégique au basket ? »

Denver : « Le basket se joue à 5, Starcraft tout seul. Mais quand je suis sur SC2 j’en profite pour râler sur la balance quand je ne peux pas le faire sur mes coéquipiers. C’est plus simple. À part être peut-être être plus ” attentif ” sur un terrain comme je le suis SC2, je ne vois pas. »

 

Funk : « Je crois que notre dernier match important remonte à cette terrible finale de Polylan 2016, où tu avais cruellement fait pleuvoir de l’acide sur mes pauvres probes sans défense. Tu m’avais finalement battu 4-3. (Avec beaucoup de chance et dans une méta complètement imba pour Zerg, cela va sans dire). Dans l’éventualité où nous nous rencontrerions en finale d’Underdogs, quel serait ton pronostique ? »

Denver : « Mon pronostique serait que le Protoss fera un bon A+click, que le Zerg va rire en voyant que ton armée est en boule, et va faire clic droit sur l’unité du milieu avec des banelings pour que tout explose en une fraction de seconde. Voilà ce que j’en pense. »

 

brackeet

 

Partie 2 (Denver pose les questions)

 

Denver : « Salut FunK, revenons sur ta dernière performance. Tu as renversé un verre d’eau sur ton clavier, est-ce dû au fait que tu joues protoss, et que tu n’avais rien à faire pendant la partie donc tu as voulu boire un coup, ou alors tu voulais simplement savoir si ton clavier était waterproof ? »

Funk : « Hello, ravi que tu en aies entendu parler. Effectivement je venais d’A+click ma deathball à l’autre côté de la carte quand j’ai eu soif. J’avais l’œil un peu distrait par la vue de mon armée qui massacrait tout sur son passage, et c’est là que mon bras a fait tomber mon verre sur le clavier. J’ai débranché le clavier tout de suite, mais j’ai quand même pu gagner la partie car heureusement, j’avais déjà fait le A+click avant la catastrophe. Et apparemment les claviers mécaniques, faut laisser sécher mais ça tient bien l’eau. »

 

Denver : « Tu joues Semper, un canadien, en demi-finale des Underdogs. Pourrais-tu nous dire un petit taunt avec une expression typique du Canada à l’attention de ton adversaire pour nous donner envie de te regarder ce lundi ? »

Funk : « Jva fair’ dla poutine de toué, tabarnak ! » à lire avec accent

 

Denver : « J’aimerai revenir plus particulièrement sur le match up Pro-toss contre Zerg. D’après toi pourquoi Blizzard a voulu fixer un match up où le late game Zerg n’est pas équitable contre le late game Protoss ? Car malheureusement, on ne voit pas souvent des Zergs partir en late game, et de devoir all in avant. Est-ce que certaines unités protoss seraient trop fortes ? »

Funk : « Je crois que c’est surtout que les Zergs préfèrent A+click après 8 minutes de jeu plutôt que le jeu qui soit favorable aux Protoss en late game. Mais on ne peut pas les blâmer. Pourquoi partir dans des longues parties alors que les grosses attaques du milieu de partie sont aussi fortes que faciles à exécuter ? »

 

Denver : « Est-ce que dire aux filles qui te plaisent que tu joues Protoss te donnent un avantage ou c’est plutôt un inconvénient ? J’imagine que ça doit être tabou, personnellement j’essayerai de le cacher jusqu’au dernier moment. »

Funk : « Les Protoss c’est trop la classe, c’est des pharaons de l’espace. Enfin… 99% du temps les filles ne savent pas ce que c’est mais ce sera toujours largement plus sexy qu’un Zerg »

 

Rendez-vous lundi 19 septembre 19h00 sur O’Gaming TV.